Interview « Les Pros de l’Immobilier » du 21/02/2019

Découvrez l’interview de Christophe Vander Meeren, fondateur du réseau d’agents immobiliers : Effectimmo. Un concept en phase avec les attentes du marché.

Comment est né « Effectimmo » ?

Professionnel de l’immobilier depuis plus de 15 ans, dont 12 à occuper la fonction de Dirigeant au sein du Groupe Foncia, j’ai pu, à travers mes différentes expériences, parfaitement identifier ce qu’attendent les clients de la part d’un agent immobilier.

Passionné par les relations humaines j’ai souhaité proposer une alternative à ce qui existe aujourd’hui, tant pour les clients que pour les conseillers immobiliers. En réponse notamment à celles et ceux qui pensent que la course effrénée aux mandats à laquelle se livrent beaucoup de professionnels se révèle au final contre-productive.

C’est ainsi que j’ai créé le réseau Effectimmo sur la base d’un concept simple : limiter le nombre de mandats pour obtenir davantage de résultats.

Quelle est la valeur-ajoutée de votre réseau ?

Par cette approche nous nous imposons un devoir de conseil et de réussite. Les clients peuvent ainsi véritablement compter sur la disponibilité, le savoir-faire et l’implication de leur agent immobilier.

Cette nouvelle philosophie du métier permet aux professionnels déçus par l’approche traditionnelle de retrouver les valeurs qui les animent : évoluer dans un cadre plus serein, bénéficier d’une formation et d’une méthodologie rigoureuse, d’un soutien de tous les instants et d’outils adaptés à une approche « sur mesure » de l’activité.

Quelles sont, selon vous, les qualités nécessaires pour réussir dans ce secteur d’activité ?

Il n’y a, à mes yeux, pas de bon ni de mauvais profil pour réussir dans ce métier. Ce qui compte n’est pas la nature de ses diplômes ni même son expérience professionnelle.

La clé de la réussite réside dans la rigueur, le goût de l’effort, du contact et la passion pour le service client. Le reste n’est que formation, méthode et accompagnement.

Comme beaucoup d’autres domaines, les avancées du web ont modifié notre façon de communiquer, de s’informer, comment vous êtes-vous adapté à ces changements ?

Ne disposant pas d’agence physique, nous avons naturellement dû nous appuyer sur le réseau internet, en veillant à bien le comprendre pour en tirer le meilleur. A titre d’exemple il existe aujourd’hui plusieurs centaines de sites de diffusion d’annonces immobilières : inutile de chercher à diffuser sur chacun d’entre-eux, au contraire il faut savoir tirer le meilleur profit des 3 premiers qui se partagent 90 % de parts de marché, en diffusant des annonces bien travaillées et agrémentées de photos qualitatives.

Le choix des sites doit répondre à une logique de cible de clientèle. Il en va de même pour la vidéo.  Pour les biens qui le justifient, nous privilégions les vidéos par drones aux animations faites à partir d’une sélection de photos.

Comment envisagez-vous l’évolution de votre réseau dans les années à venir ?

Le réseau Effectimmo n’a pas vocation à évoluer comme la plupart des réseaux d’agents mandataires. Ne facturant aucun package ni droit d’entrée, nous ne sommes pas dans la logique d’un recrutement en masse. Notre réseau est aujourd’hui constitué d’hommes et de femmes passionnés par cette approche originale du métier, mon souhait est de continuer à partager cette passion avec de nouveaux arrivants tout en veillant à leur fournir la disponibilité dont ils auront besoin.

Quel(s) conseil(s) donneriez-vous à un agent immobilier qui souhaite rejoindre votre réseau ?

Choisir un réseau n’est pas une décision anodine car elle va conditionner les résultats à venir. Compte tenu de la forte concurrence entre les professionnels du secteur, la sélection doit à mon sens se faire en répondant à une question simple « quelle valeur ajoutée le réseau va m’apporter pour me permettre de justifier ma différence auprès des clients ? ».

Pour notre part, nous avons choisi l’axe de la qualité dont la crédibilité repose sur un slogan basique : Moins de mandats pour plus de résultats !

Source : Article publié le 21-02-2019 « Les Pros de l’Immobilier »